Nouvelles

Nouvelles récentes

L’ICRA toujours présente au Québec

L’ICRA toujours présente au Québec

Les membres du conseil d’administration ainsi que les autres membres de conseils régionaux de partout au Canada sont des professionnels de l’industrie qui ont à cœur le succès et le développement de l’ICRA. L’ICRA est avant tout une association de membres forte, comptant plus de 50 ans d’histoire, gérée par des bénévoles qui sont dévoués et qui ont une réputation sans tache dans l’industrie. Ainsi, nous croyons nécessaire d’exposer la chronologie de certains faits.

Le 15 septembre 2015, lors du premier jour de la conférence régionale du Québec, Jean-Pierre Canuel, président du conseil régional de l’ICRA-Québec, a annoncé que trois membres de l’exécutif du conseil régional du Québec avaient démissionné au début du mois de septembre. Il a également annoncé que tous les autres membres du conseil venaient tout juste de lui remettre leur démission et qu’il faisait maintenant de même, étant le seul administrateur restant. La principale raison évoquée pour justifier ce geste est l’insatisfaction à l’égard des réponses données par le conseil d’administration de l’ICRA à la lettre envoyée par le conseil régional du Québec aux membres et au conseil d’administration le 24 juin 2015.

Depuis, d’anciens membres du conseil régional ont créé une nouvelle association qui offre le même produit que l’ICRA. Nous sommes déçus que cette situation divise l’industrie québécoise au sein de cadres où l’offre est similaire et complémentaire et déplorons la pression sous laquelle se retrouvent les professionnels de l’industrie, membres de l’ICRA.

Nous réitérons que L’ICRA continuera à exister et à se dépasser afin d’offrir les meilleurs services, formations et activités, et ce, pour le bénéfice de tous ses membres. Présente au Québec depuis plus de 40 ans, l’ICRA a pu compter sur l’implication précieuse de milliers de bénévoles et de membres qui ont contribué activement à en faire un organisme reconnu et respecté au Québec.

En tant qu’OBNL constitué en vertu des lois fédérales, l’ICRA a développé, depuis plus de 55 ans, des règlements administratifs dûment adoptés, ainsi que de nombreuses politiques de gouvernance qui servent de structure organisationnelle, encadrant les relations internes et les procédures. Par contre, suite aux derniers événements et dans le but de rassurer nos membres, le conseil d’administration a décidé de revoir les actions qui ont été posées en lien avec ces démissions, et ce, pour s’assurer que les principes de saine gouvernance ont été appliqués. Aussi, dans le cadre de ce processus de révision, le conseil d’administration juge qu’il est primordial de rappeler les faits :

Chronologie des événements

En 2014, différents comités composés de représentants régionaux ont été mis en place afin de travailler à la planification stratégique de l’ICRA et soutenir le conseil d’administration dans l’élaboration des objectifs pour les 4 prochaines années. Lors d’une réunion en octobre 2014 et pendant laquelle les rapports des comités furent déposés, certains membres soulevaient déjà des questions en lien avec la formule de financement, la transparence et les services offerts par l’instance nationale.

La formule de financement sert à assurer la pérennité de la structure nationale afin d’assurer la présence des régions et l’organisation de leurs activités. Selon les règlements administratifs et les politiques internes, le rôle des conseils régionaux est l’organisation d’activités locales et régionales, tandis que le conseil d’administration, avec le soutien du bureau national, s’assure du maintien des dossiers d’adhésion, de la vérification financière de l’organisme, des aspects légaux et des relations avec les instances gouvernementales, en plus de fournir aux régions le soutien nécessaire à l’organisation de leurs activités.

 

Rapport des vérificateurs

Tous les ans et tel que demandé par la loi, l’ICRA fait l’objet d’une vérification financière et le rapport des vérificateurs est présenté aux membres lors des AGA. Malgré tout, le conseil d’administration a commandé une analyse complète, réalisée par la firme BDO, afin de rassurer le conseil régional du Québec sur les points soulevés. De plus, un comité de travail a été sollicité afin de revoir la formule de financement et fournir des recommandations au conseil d’administration en vue de la réunion de mai dernier.

En février 2015, l’analyse réalisée par BDO a confirmé au conseil d’administration que ses procédures administratives et financières étaient adéquates et justifiables. La représentante du conseil régional du Québec au conseil d’administration a alors été mandatée de transmettre ce rapport à son conseil. Le conseil d’administration croyait alors que cette analyse dûment réalisée répondait en tout point aux questions soulevées.

 

Le comité sur le financement

Pendant ce temps, le comité chargé de se pencher sur la formule de financement de l’ICRA poursuivait ses travaux. Leur analyse leur a permis de constater que les dépenses au niveau national étaient nécessaires pour maintenir l’organisation en place, mais que différentes formules de financement pourraient être explorées. Ainsi, lors de la réunion du 25 mai 2015, trois options furent présentées aux membres du conseil d’administration, dont celle proposée par le conseil régional du Québec. Puisqu’il n’y avait pas consensus, le conseil d’administration souhaitait donc se donner un échéancier de trois mois pour arrêter son choix sur l’une des formules présentées ou élaborer une nouvelle formule, et ce, dans l’objectif d’assurer la pérennité de l’organisation.

Insatisfait de cette décision du conseil d’administration, le conseil régional du Québec signifiait par lettre, le 24 juin 2015, qu’il remettait en question le leadership du conseil d’administration et sa transparence dans le processus lié au comité de financement. Cette lettre stipulait aussi que le conseil d’administration avait 90 jours pour répondre à ses 4 demandes. Dans le cas contraire, le conseil menaçait de prendre d’autres actions, incluant une possible «séparation».

Surpris par cette lettre, le conseil d’administration s’est tout de même penché sur les quatre demandes, tout en mettant l’accent sur une nouvelle formule de financement :

1-  Le conseil d’administration a voté sur une formule de financement provisoire permettant de redonner plus d’argent provenant des revenues d’adhésion aux régions ;

2-  Considérant cette perte de revenus pour le bureau national, celui-ci a revu ses dépenses afin de balancer son budget et s’assurer de ne pas affecter les services offerts aux régions ;

3-Un mécanisme de consultation a été introduit afin de collecter les commentaires des régions quant à leurs besoins, le soutien et les services nécessaires. Ces informations permettront au bureau national de maximiser l’apport de ses ressources ;

4- Toute question relative à des aspects financiers ou à des principes comptables a été référée au rapport des vérificateurs et à l’analyse supplémentaire réalisée par la firme BDO.

Le 26 août 2015, le conseil d’administration a envoyé une lettre à tous les conseils régionaux afin de leur faire part des décisions prises. Étant donné l’importance de la situation, la présidente et le vice-président du conseil d’administration de l’ICRA ont exprimé le souhait de venir à Montréal pour tenir une réunion en personne avec les membres du conseil régional du Québec. Finalement, une téléconférence a eu lieu avec les membres exécutifs du conseil régional du Québec pour leur expliquer les décisions prises. Par souci de transparence, une communication spéciale a aussi été envoyée le 31 aout aux membres de l’ICRA au Québec exposant ces décisions prises par le conseil d’administration. Ensuite, le conseil régional a décidé de faire parvenir une deuxième lettre aux membres du Québec pour dire leur insatisfaction face à ces décisions et que pour eux aucune solution n’avait été trouvée.

L’étape suivante a été la démission des membres du conseil régional de l’ICRA trois semaines plus tard à la conférence régionale de l’ICRA-Québec.

Soyez assurés que l’ICRA poursuit sa mission avec le même dynamisme et continue d’être animé par des valeurs qui lui sont chères telles l’équilibre entre la dimension régionale et nationale, l’innovation, la collaboration et l’imputabilité. Nous sommes persuadés d’être la référence au sein de l’industrie canadienne de la retraite, des avantages sociaux et de l’investissement en termes de formation, de développement professionnel et de réseautage. D’ailleurs, demeurez à l’affût puisque nous vous communiquerons le calendrier des activités très bientôt. D’ici là, pour toute question, nous vous invitons à communiquer avec Peter Casquinha, PDG de l’ICRA, à peter@cpbi-icra.ca

Dernières nouvelles

Activez votre adhésion pour 2018 aujourd'hui!
20 novembre 2017

Aiguisez vos compétences! Activez votre adhésion pour 2018 et continuer à en profiter pleinement jusqu’en décembre 2018!

 
Aiguisez vos compétences! Activez votre adhésion pour 2018!
5 octobre 2017

C’est déjà octobre, le mois des feuilles tombantes, des fantômes effrayants, mais c'est surtout le début officiel de notre campagne "Aiguisez vos compétences" à l’ICRA!

 
Lauréats 2016 au Panthéon de l'ICRA
18 mai 2016

Le 17 mai 2016, durant le souper Gala du FORUM 2016 gala, Jordan Fremont , président du CA ...

 
Calendrier 2015-2016 de l'ICRA Quebec
5 novembre 2015

Le programme complet des activités de la région du Québec pour la saison 2015-2016 est maintenant disponible!

 
INFO-ICRA Québec
20 janvier 2015

Consulter l'édition d'hiver d'INFO-ICRA Québec.