FORUM

AGENDA

 

RÉSEAUTAGE

CONFÉRENCIERS

REGISTRATION

PARTENAIRES

HÔTEL ET TRANSPORT

 

5 JUIN, 2016

Max Valiquette 

Expert en innovations et tendances 

Conférence d'ouverture : MAX VALIQUETTE

Tendances avec avantages 


Dans son discours d'ouverture au Musée canadian pour les droits de la personne, Max Valiquette discutera des tendances actuelles et de ce qu'elles signifient pour les régimes de retraite et d'avantages sociaux. «Trends with Benefits» porte sur la démographie changeante, les nouvelles tendances culturelles, les changements dans les entreprises et l'industrie, et le développement, les technologies perturbatrices.


Max Valiquette aide les entreprises, les organisations et les marques à trouver des solutions à leurs problèmes en mieux comprendre leurs employés, leurs clients et leurs communautés. Nommé l'un des «Marchands les plus influents» par le magazine Marketing, il a travaillé avec certaines des plus grandes marques du monde entier tout au long de sa carrière en tant que principal stratège de marketing et de marques.


 

En tant que journaliste et radiodiffuseur, M. Valiquette a été l'hôte du programme d'actualité jeunesse de TVOntario, VoxTalk; A été un contributeur fréquent aux émissions de télévision Listed et Evolution; Et a fait des apparitions fréquentes à la fois comme membre du panel et invité-hôte pour l'émission quotidienne de Business News Network, SqueezePlay. Il peut être entendu toutes les deux semaines comme un «premier tour» panéliste sur Moore le matin, et chaque mois sur la radio hebdomadaire AM1010 rebobinage, points de vue. Valiquette est apparue sur les ondes de Lang et O'Leary Exchange de la SRC, a écrit et livré des chroniques pour la première chaîne de Radio-Canada et est apparue sur Q et The Current. Il écrit également pour les pages des magazines canadiens Affaires, Marketing et Stratégie. Ses idées et opinions ont été présentées dans The Financial Post et The Globe and Mail; Sur NPR et MuchMusic; Et dans de nombreux autres médias.

Valiquette est titulaire d'un baccalauréat de l'Université d'Ottawa, est un ancien champion canadien de débats et a été comédien sur la scène principale de Second City Toronto.

6 JUIN, 2017 

Leonardo Brody

Leonard Brody

Visionnaire en affaires et technologie

Conférencier du mardi : LEONARD BRODY 

La grande RéEcriture


Nous vivons un moment unique dans l'histoire, où le changement révolutionnaire se produit à un rythme effréné. Alors que la révolution industrielle a pris plus d'un siècle pour se cimenter, le changement généralisé se calcul maintenant en décennies, voire en quelques années. En fait, les cinq dernières années ont été parmi les plus tumultueuses de l'histoire, avec la fin de la crise financière qui laisse sa place et donne lieu à des avancées énormes dans tous les secteurs.

Alors que le changement se produisait de haut en bas, par les gouvernements et la gestion, le changement se produit maintenant à partir de la base, avec des entrepreneurs avertis dictant tout, de la nouvelle technologie, à la monnaie, aux pratiques bancaires, à ce qu'on appelle «l'Internet des choses».

Cette ampleur massive des perturbations a naturellement laissé les organisations sur des bases fragiles, luttant pour attirer les consommateurs et les employés et rester pertinents. Ceux qui apprennent à s'adapter à ce rythme rapide de changement, qui se permettent d'être «réécrit» pour la modernité, survivront et prospéreront.

Dans son discours d'ouverture, Leonard Brody va expliquer la réponse à cette incertitude généralisée et comment l'exploiter dans votre organisation.

Leonard Brody a été qualifié de «leader controversé du nouvel ordre mondial» par le magazine BC Business. Il est un entrepreneur récompensé, un capital-risqueur, un auteur de best-sellers, un visionnaire deux fois nominés aux Emmy et qui est souvent le top conférencier du programme des conférences à lesquels il participe. Dans ses discussions convaincantes et personnalisées, des clients allant des Nations Unies à Visa et Pepsi, Leonard abordent le rythme rapide du changement, de l'innovation et des perturbations auxquelles nous sommes confrontés, ainsi que les mesures à prendre.

Leonard a aidé à recueillir des millions de dollars pour des entreprises en démarrage; L'un des plus importants IPO de l'histoire de l'Internet; Et a participé à la construction, au financement et / ou à la vente de cinq sociétés à ce jour. Il est actuellement président du groupe Innovation et numérique pour la société Anschutz, l'une des plus grandes entreprises de sport et de divertissement en direct sur la planète, qui possède des actifs tels que l'O2 Arena à Londres et le Staples Center à Los Angeles; Des équipes sportives comme Los Angeles Lakers, Los Angeles Galaxy et Los Angeles Kings; Et est l'une des premières entreprises de promotion de concert dans le monde, vendant des centaines de millions de billets par an.

Leonard agit également comme directeur dans plusieurs fonds de capital de risque à travers le monde; Est à l'origine du financement et de la création de 20 à 30 entreprises par an; Et est l'un des fiers propriétaires de Coventry City Football Club en Angleterre. Et comme si cela ne suffisait pas, on a demandé à Leonard de se présenter à la mairie de Vancouver lors des dernières élections municipales.

Un conférencier très recherché, Leonard a donné des conférences dans des institutions telles que Stanford, le G8 et les Nations Unies. Sa vision a été demandée par des sociétés telles que le Financial Times, Warner Music, Dell, Visa et Pepsi, ainsi que les gouvernements de pays comme l'Inde, Israël, l'Irlande, la Russie et l'Afrique du Sud. Son travail a été présenté dans des publications telles que Fortune, le Wall Street Journal, la BBC et le New York Times.

Leonard est co-auteur des livres les plus vendus, Innovation Nation: Canadian Leadership de Jurassic Park à Java et tout ce que j'ai besoin de savoir sur les affaires ... J'ai appris d'un Canadien. Actuellement, il est l'auteur d'un nouveau livre en partenariat avec le magazine Forbes, intitulé, The Great Re: Write. Il détient un baccalauréat spécialisé en arts de l'Université Queens, un diplôme en droit de Osgoode Hall et est diplômé du Private Equity Program de la Harvard Business School.

6 JUIN, 2017
Midi-causerie avec: Dr. Jim Strong 


La pire épidémie du virus Ebola dans l'histoire a commencé en Décembre 2013 et lune veille est encore en cours dans certaines parties de l'Afrique de l'Ouest. Le département des pathogènes spéciaux de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a fourni un soutien diagnostique grâce à de nombreux déploiements du laboratoire mobile pour aider l'Organisation mondiale de la santé et Médecins sans frontières dans leurs interventions en cas de catastrophe, (Par exemple le vaccin Zmapp et VSV-EBOV) qui ont été utilisés chez certains patients humains.

Bien que le monde, y compris le Canada, se soit préparé à des épidémies comme celle-ci, principalement en effectuant des recherches fondamentales et appliquées sur les agents pathogènes à hautes conséquences, cette flambée a surpris beaucoup de personnes dans le champ de confinement élevé par sa taille, sa géographie et la rapidité de sa propagation.

Afin que nous puissions prévenir l'ébola et d'autres virus contre les Canadiens, nous devons comprendre leur cycle de vie complexe pour lequel nous ne faisons que gratter leur surface. La formation spécialisée, les installations de confinement élevées, les modèles de recherche et les voyages dans les régions éloignées du monde sont des défis coûteux, mais nécessaires pour protéger les Canadiens contre ces infections rares mais imposantes.

Parlant de ses propres expériences sur le terrain, la lutte contre Ebola, Virologue Dr. Jim Strong nous demande de ré-imaginer la façon dont nous structurons nos systèmes de santé et comment les ravages de l'Ebola aurait pu être diminué avec une meilleure préparation et attitude.

Jim Strong a obtenu son doctorat à l'Université de Calgary, puis il est venu à Winnipeg pour suivre une formation en pédiatrie et une formation post-doctorale au Laboratoire national de microbiologie.

Ses études de doctorat comprenaient la virologie moléculaire de Reovirus. Il est actuellement nommé au ministère de la pédiatrie, de la santé infantile, de la microbiologie médicale et des maladies infectieuses pédiatriques à l'Université du Manitoba ainsi que chef de la Division des pathogènes spéciaux de l'Agence de la santé publique du Canada.

Il a également été consultant auprès de l'Organisation mondiale de la Santé dans le traitement des épidémies de virus Ebola et Marburg en Afrique équatoriale. Ses recherches actuelles portent sur la pathophysiologie clinique de base des filovirus dans la culture cellulaire et les systèmes animaux
7 MAI, 2017 



CONFÉRENCIER DU MERCREDI: À CONFIRMER

 




220